20 mai 2010

On se remet aux fourneaux!

Aïe! Deux ans et demi sans entretenir son blog, pas terrible ça. La faute aux fourneaux qui ont été un peu délaissés, la faute à la flemme de rédiger, mettre en page... Et pendant ce temps là, beaucoup de temps libre pour aller butiner sur les blogs ici ou là avant de remplir autant les assiettes que les bibliothèques ou les penderies. Pas très fair play de remplir son carnet à idées sans échanger alors voilà, retour au clavier. C'est reparti. De la cuisine surement, un peu, mais pas que. Devenue plus accro à la machine à coudre qu'à la machine à pain, il sera ici question de textiles. L'un n'empêchant pas l'autre, je commence par: un tablier.

tablier_rouge      dessin_marmite

La recette est très simple:
Prendre un torchon rouge et blanc tout ce qu'il y a de plus traditionnel.
Coudre sur un des bords longs 1.60m de gros grain large. Broder au point avant un motif chippé au détour d'un feuilletage de livre de broderie japonais.
Et voilà!

Posté par c_zenobie à 21:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


15 novembre 2007

guacamole normand

Tout le monde le sait, Normandie rime avec pommes. Je m'attendais donc à ce que mes recherches de traiteur pour grande fête en blanc me conduisent de plat aux pommes en pommes au plat. Et ce qui devait arriver arriva: incidieusement et délicieusement dgreen2issimulée dans une mini verrine de guacamole, la pomme granny était là, fondante, rivalisant d'acidité avec le citron, délicieuse... si délicieuse que la composition est venue depuis hanter mon esprit culinaire jusqu'à me conduire à la copie. Aussi bon que l'original...

Guacamole normand
Pour 8 mini verrines
1 avocat, jus d'un citron vert, 1 pomme granny, sel, quelques pincées de piment.
Mixer l'avocat. Ajouter le jus de citron. Détailler la pomme en mini cubes. Verser dans la purée d'avocat. Assaisonner de sel et de piment. Réserver au frigo.
Dans son infinie gouluterie, notre merveilleux traiteur couvre le vert délice d'un peu de crème fouettée salée et d'une petite crevette.

Posté par c_zenobie à 18:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

07 novembre 2007

Picorette de légumes arty

artychou2Ce week end, à Caen, les morts se fêtaient avec une touche mexicaine. Sur la place St Sauveur, dans une église désacralisée, on pouvait écouter distraitement les cris des guitares électriques en admirant les reflets dansants d'une boule à facette géante animant les quelques sculptures exposées.

Dans un coin: un bar à sangria et un étalage de festifs délices où la salade mexicaine cotoie un buffet de crudités inattendu. Le chou romanesco juste ébouillanté dresse ses volutes sur de folles rondelles de carotte. J'adore!

Posté par c_zenobie à 17:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

05 novembre 2007

Zapéro aux champignons

frigo_champiAprès une dure journée de labeur, que c'est agréable de se détendre avec quelques amis arrivés à l'imroviste pour partager une bonne boisson à base de houblon, bien fraîche... Oui. Mais après ladite journée de dur labeur, les estomacs desdits amis et de la working girl se réunissent très vite dans un cri collégial: "y' aurait pas un truc à grignoter?". Et la business woman de répondre: "euh, si, bien sûr!", avant de tourner les talons en direction de la cuisine, cachant son embarras sous de joviaux "j'arrive tout de suite".

Mais qu'allait-elle donc faire dans cette galère, la working ménagère? Dans le frigo: des champignons et 2 petits suisses. On ne voit qu'eux tant le reste est vide. Faire le coup des champignons déguisés en macaron serait peu inventif et le délice de la surprise n'y serait plus. Et si on s'inspirait des trop vus champigons farcis au boursin pour composer une version gratinée? 

champi_suisseChampignons suisses gratinés

1 barquette de champignons, 2 petits suisses, herbes de provence, poivre, chapelure.

Mélanger herbes et petits suisses. Assaisonner.

Laver les champignons et enlever la queue.

Garnir le coeur des têtes avec la farce. Saupoudrer de chapelure. Marquer d'un trait d'huile d'olive.

Passer au four une dizaine de minutes. Et voilà!

Posté par c_zenobie à 18:15 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

03 novembre 2007

Tagada?

t_tagadaComme ça, en passant, parce que ça fait belle lurette que je ne l'ai pas fait, je vais faire un tour dans mes statistiques de mon blog. Et là, au jour d'halloween, les colonnes de visites se dressent pour atteindre un un pic de fréquentation HAAALLLLUUUCINANT.

Ce Jeudi 31  novembre, alors que les premiers feux s'allumaient dans les citrouilles, les internautes se sont rués sur les moteurs de recherche pour trouver: la recette du Gateau aux fraises Tagada.
Mais pourquoi ça?
Besoin désespéré de faire quelque chose des kilos de bonbecs collectés par les mouflets?
Envie de respecter les saisons et de manger les seules bonnes fraises qu'on peut trouver au coeur de l'automne?
Pendant que les costumes de fantômes retournent au placard, le mystère persiste...
Alors je lance cet appel à témoins: si vous aussi vous avez constaté un phénomène étrange de folie régressive en cette nuit où s'éveille en chacun un esprit gothique, faites moi part de votre analyse!
En attendant, je vais mettre au four une fournée de la recette déclinée en cupcakes.

Posté par c_zenobie à 18:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]



29 octobre 2007

Tourte aux pommes hollandaise

fietsTemps froid mais sec, idéal pour se faire une virée à vélo comme là bas, au coeur de la Drenthe, région boisée néerlandaise. On pédale, l'écharpe vole au vent, ah, que les couleurs d'automne sont belles; on pédale toujours, les joues rosissent, on se dit qu'on mériterait bien un café bien chaud; on pédale encore, le froid pique les doigts, il est temps de faire une pause revigorante, comme là bas. Rentrons au chaud pour déguster une bonne part de tourte aux pommes traditionnellement servie avec une bonne dose de chantilly... hum, le vélo ça a du bon!

tarteTourte aux pommes hollandaise
2 rouleaux de pâte brisée (ou pâte maison), un petit kilo de pommes, 3 c. à s. de raisins secs, 1 c. à c. de cannelle, 4 c. à s. de sucre, 1 sachet de sucre vanillé, 1 jaune d'oeuf.

Mettre les raisins secs à tremper dans de l'eau chaude pendant une quinzaine de minutes. Eplucher les pommes et les couper en dés. Verser les fruits dans une poële, ajouter sucres et cannelle. Cuire quelques minutes, jusqu'à léger ramolissement des fruits. Ajouter les raisins secs.

Dans un moule à manquer beurré et fariné, déposer le premier cercle de pâte. Garnir des frutis. Recouvrir du second disque et souder les bords. Creuser une cheminée au centre. Dorer au jaune d'oeuf. Cuire 40min th. 6.

Servir tiède avec une bonne dose de chantilly et un café fumant.
Note: la photo n'est pas très flatteuse. Adaptée pour 2, la tarte est ici deux fois moins épaisse que la tourte traditionnelle.

Posté par c_zenobie à 18:06 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

24 octobre 2007

Mousliflette

mousseliflette5 mois entre deux post…qui dit mieux ?!

Au rayon des bonnes excuses, je m’arrêterai sur un nouveau travail, une préparation de grande fête en blanc, et un dilettantisme sévère qui n’a fait qu’agiter ciseaux, chauffer machine à coudre et agiter pinceaux. A chaque excuse ses conséquences culinaires, tant et si bien que je ne ressentais pas pour vous l’intérêt de découvrir ma façon d’ouvrir une boîte de sardines ou de réussir l’hydratation d’une purée en flocons.

Donc : silence. Mais il suffit. Un commentaire de Dorian (merci!) aura sonné le glas du laisser aller. Il est temps pour Zénobie de trouver mille et unes bonnes excuses pour reprendre le chemin de la cuisine, de la bibliothèque et de vos blogs pour pouvoir ensuite partager avec vous les plaisirs des papilles.

Et si on commençait par... une bonne purée en flocons !!

La mousliflette

Quand une working girl a envie d’une tartiflette prête en 10 minutes sans passer par la case Picard…

1 sachet de mousseline pour 2 assiettes, lait et eau dans le plus pur respect des proportions indiquées.

40g de reblochon

Chauffer le lait et l’eau et y faire fondre le reblochon. Verser sur cette crème une pluie de flocons. Laisser prendre. Déguster avec une bonne salade ou, pour les carnivores, avec quelques lardons.

Posté par c_zenobie à 18:17 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

12 mai 2007

Spécial Maillot: Papillotte Vanille

pap_mLes couvertures des magazines étalent desventres plats entre deux pièces de tissus aux couleurs de l'été: nous sommes en pleine période spécial maillot.  Au fil des pages de papier glacé, nous sommes sensées sentir monter en nous le désir de légumes vapeur ou de plats sans sauce et sans pain sec. Qu'on se le dise, le petit maillot de créateur ne laissera pas un bourrelet venir perturber sa structure savamment travaillée.
Et oui. Mais ce qu'ils ne savent pas les magazines, c'est que Zenobie, elle part au soleil en hiver, quand les créateurs planchent encore sur les découpes, qu'elle va à la plage avec son maillot décoloré de l'année dernière et qu'après, elle va faire un tour au marché pour s'acheter de la vanille et que c'est par pur gourmandise qu'elle concocte plus tard des papillottes au gout de vacances. Et toc.
Une autre recette des mêmes vacances ici.

titr_pap
papPour 2 : une gousse de vanille, une orange non traitée, 2 filets de poisson blanc, 15g de beurre, papier sulfurisé

Couper la gousse de vanille en 2 et gratter les grains. Les mélanger au beurre ramoli, placer au frigo. Feuilleter le magazine spécial maillot pendant une petite demi heure. Revenir en cuisine. Découper l'orange en rondelles et le papier sulfurisé en deux carrés.Placer les rondelles au fond de la papillotte. Déposer dessus les filets de poissons rincés. Répartir le beurre vanillé sur les 2 filets. Refermer la papillotte. Cuire au four, à 180°, une vingtaine de minutes.
Servir avec un riz sauvage et des carottes glacées.

Posté par c_zenobie à 10:51 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

29 avril 2007

Matriochka et coulibiac

Lorsque deux membres de la Zénobie family se rencontrent, les discussions se poursuivent souvent au coeur d'une partie de cuisine à 4 mains. Cette fois ci, c'est les mains dans le coulibiac qu'il fut question de choses et d'autres. Et comme un fait exprès, c'est à quelques pages d'un croquis de matriochka que la recette s'est trouvée inscrite dans mon carnet des bonnes idées, prête à ressortir pour garnir le panier du prochain pic nic sur une quelconque pelouse publique parisienne.

mat

coulibiac

500g de saumon, 1 rouleau de pâte feuilletée, 3 oeufs durs (+1 jaune pour la dorure), 200g de riz cuit, 2 oignons, bouquet d'aneth, 400g d'épinards.

Emincer les oignons, les faire revenir à la poële avec le riz cuit.
Poëler le saumon, il ne doit pas être cuit, juste saisi. Emietter et ajouter l'aneth.
Cuite les épinards à feux doux.

Assembler: Sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, déposer la pâte feuilletée. Déposer au centre la moitié du saumon puis de la moitié des épinards. Caler les oeufs dans cette garniture arrivant à mi hauteur du moule. Remettre une couche d'épinards puis une couche de saumon. Ramener les bords de la pâte de façon à refermer l'ensemble. Souder le tout et dorer à l'oeuf.Cuire 45 min à 180°.

A la maison, manger tiède accompagné d'un peu de crème fraïche.
Sur les pelouses, à grignoter froid en papotant entre copines.

Posté par c_zenobie à 12:36 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

12 avril 2007

asperges Vertes aux Oranges

Sous le soleil d'Avril, à peine découverte d'un fil, je reviens du marché avec, au fon du panier,de belles oranges, bio, et sur le dessus du panier, une belle botte d'asperges bien vertes, et c'est beau.

Dans ma cuisine, je mélange bio et beau avant d'aller siroter un jus de fruit en terrasse en attendant que le tout soit bien frais. Le printemps a du bon!

asp

aspPour 4: une botte d'asperges vertes, 1 orange dont on prélèvera le zeste et le jus, 1 échalotte finement hachée, 6 c.à s. d'huile d'olive, 1 c. à s. de vinaigre de vin, 1 c.à s. de moutarde.

Cuire les asperges à la vapeur une douzaine de minutes.
Mélanger les ingrédients de la sauce et répartir cette sauce sur les asperges.
Servir frais.

Posté par c_zenobie à 13:15 - - Commentaires [9] - Permalien [#]



  1  2  3  4  5    Fin »