jeunefille1Sur ma table de chevet et dans mes poches la semaine dernière : La jeune fille à la perle, de Tracy Chevalier. Au tout début de la relation ambiguë qui s’établira entre une jeune servante et Vermeer le maître néerlandais :  une histoire de soupe.

" J’avais l’habitude de disposer les légumes en cercle, par catégorie, comme les parts d’une tarte. Il y avait cinq parts : choux rouge, poireaux, carottes, navets,  oignons. Je m’étais servie d’un couteau pour délimiter chaque part et, j’avais placé une rondelles de carotte au centre. L’homme tapota sur la table. « Est-ce dans cet ordre qu’ils vont entrer dans la soupe ? me demanda-t-il en étudiant le cercle
- Non, Monsieur. » J’hésitais, je n’aurais pu expliquer pour quelle raison je les avais arrangés de la sorte. Je m’étais dit que ça devait être comme ça, un point c’est tout, mais j’avais trop peur d’avouer ça à un monsieur.
«  Je vois que vous avez mis de coté les légumes blancs reprit-il en montrant les navets et les oignons. Tiens, ceux de couleur orange ne voisinent pas avec ceux de couleur pourpre ; pourquoi ça ? » Il ramassa une tranche de chou et un bout de carotte, les secoua dans sa main comme des dés ; (…) Il laissa retomber les morceaux de carotte et de choux parmi leurs semblables. Le choux se retrouva en partie avec les oignons. J’aurais voulu tendre la main pour le remettre à sa place, ce qu’il devina. Il me mettait à l’épreuve."

Dès lors, évidemment, impossible de ne pas penser à ce passage quand vient l'heure de la soupeà la bettrave, quand vient le moment où les couleurs ne demadent qu'à voisiner. Le orange cotoyqnt le pourpre, pourquoi pas?

colors

Soupe à la bettrave (pour 2)
Une petite bettrave cuite en dés, mixée
Une carotte en dés
Un oignon émincé
70 cl de bouillon
Le jus d'une orange
Faire revenir l'oignon dans un peu d'huile, ajouter les carottes puis le bouillon. Cuire 15min. Ajouter à la bettrave. Mixer. Verser le jus d'orange et servir sans plus attendre cette soupe haute en couleur.